Trans.Cité prend le pouls en ce début d’année !

Le 9 février, Trans.Cité organisait son 4ème webinaire d’actualité autour du bilan de santé des transports publics. Plus de 70 participants connectés !

Guy Le Bras, Directeur général du Gart (Groupement des autorités responsables de transport), présent pour dresser un point complet sur la santé des AOM, a mis en lumière les impacts sur les recettes directes avec une baisse de 30% en moyenne constatée en 2020 par rapport à 2019, soit 493 M€ de pertes,hors IDFM qui enregistre une perte de l’ordre de 1,6 milliard sur l’année 2020. Les pertes estimées sur le VM cumulée France entière s’élèvent à - 4,5 % (soit environ 371,3 M€) entre janvier et novembre 2020 par rapport à 2019.

Il est revenu sur les mesures de soutien de l’Etat à destination des collectivités, soulignant les iniquités de traitement entre AOM liées au mécanisme d’avances remboursables, qui avantage IDFM vis-à-vis des autres AOM.

Il a rapidement rappelé les dispositifs du plan de relance et a surtout invité les collectivités à se saisir du 4ème appel à projet TCSP dont les dossiers sont attendus pour le 30 avril (60 dossiers seraient déjà déposés). Sur les perspectives post-crise, il a partagé les incertitudes fortes sur les sources de financement des transports publics (recettes directes, VM et évolution de la fiscalité locale). A ce sujet, il est revenu sur son audition menée par Philippe Duron (missionné par le Ministre des Transports pour formuler d’ici à juillet prochain des propositions « de nature à consolider le modèle économique des différents modes de transport en commun »), et sur le nécessaire maintien du Versement Mobilité.   

Patrick Bedek, Vice-président du Grand Reims, nous a exposé la formidable initiative collective du 1er Vaccibus de France, mise en place sur le territoire rémois pour les 46 communes de moins de 250 habitants de la Communauté urbaine. Une opération qui valorise l’image des services publics de transport, tant nécessaire au retour à la confiance des usagers.

Enfin pour aborder les enjeux à l’échelle de cette nouvelle décennie, Jean-Pierre Orfeuil, Professeur émérite d’aménagement, Université Gustave Eiffel, nous a dressé un bref état des lieux des cinq dernières décennies pour les transport en commun, en matière de report modal et d’impact environnemental. Il nous a également apporté une vision prospective sur l’avenir du transport public et de son modèle de financement voué à évoluer dans le contexte de crises sanitaire et socio-économique en lien avec la transition écologique.

Pour conclure, Christiane Eckert, Vice-présidente de TRANS.CITE, a confirmé la nécessité, en ce début d’année, de partager, s’interroger, positiver et saisir les opportunités, pour permettre de maintenir une offre de qualité ! Elle a rappelé que Trans.Cité était un espace de dialogue extrêmement utile et a invité les membres à se saisir du programme 2021, riche en contenu.

Prochain rdv le 10 mars après-midi, avec un atelier dédié aux enjeux du financement du transport public en France, dans le cadre de la mission Duron.

Contact

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.